Vous vous rappelez de moi ? 

10eme brouillon. Au moins. J’en ai commencé des tas puis les ai jeté. Il faut que je m’y fasse : je ne suis pas douée pour écrire une fois que tout va bien. Je veux dire, désormais, mes soucis me paraissent bien futiles et mon humour noir n’est plus si noir. Et j’ignore quoi dire sur mes enfants. Ils sont monstrueux et merveilleux. J’ai tout dit ! 

Du coup, je vais continuer à me moquer de moi meme si vous le permettez. 

Je suis devenue Maman de deux enfants. Je vous ai laissé durant la deuxième grossesse je crois. Autant vous dire qu’elle a été merdique mais sans ennuis de santé. Plutôt du genre à vomir 5 fois par jour durant les 4 premiers mois. Mais… La merveille est née le 15 novembre dernier ! Et c’est bien une merveille. Je suis donc Maman comblée de deux beaux gosses (heureusement qu’ils sont beaux d’ailleurs, ça aide à pardonner bien des choses), âgés de 2 ans et 8 mois. 

Cela étant, être Maman n’est pas de tout repos. Oh non. Je dirai meme qu’être parent, c’est vraiment pas facile. Mes bébés ne sont pas des bébés simples. Mais franchement, on y arrive. Avec des tonnes d’heures de sommeil en moins, des engueulades, des pleurs. Mais aussi beaucoup de rires, de sourires et des tonnes d’amour à donner. 

La maternité, c’est ambigu pour moi. J’adore mes enfants. Mais m’occuper non stop d’eux toute la journée, c’est non. J’ai allégé mes heures de Travail, mais j’ai repris le boulot très très vite. Je crois que la merveille avait deux mois. Et c’était beaucoup plus pratique que d’essayer de bosser et de m’occuper de la merveille en même temps. Car oui, je réglais les urgences tout de même.

Mes enfants ont 17 mois d’écart. Ce n’était pas prévu, ce n’était pas calculé, c’est à la fois genial et juste éreintant. J’y reviendrai. 

J’ai beaucoup de projets d’articles : 17 mois d’écart, Être une demi-working Mum, mère indigne, La culpabilisation de la Maman ex PMette-galérienne, et tant d’autres. J’espère avoir le temps à l’avenir d’aborder tous ces sujets.

C’était donc un article pour ne rien dire que j’hésite à classer parmi les autres dans mes brouillons. Et puis non 🤗 I’m back les meufs ! 

Publicités